Identifiant International des publications en série
et autres ressources périodiques, électroniques et imprimées

URN

 Imprimer

 Télécharger

 Partager

 Envoyer à un(e) ami(e)

Qu’est-ce que l’URN ?

Avec un « Uniform Resource Name » ou URN, divers éléments ou ressources peuvent obtenir un nom unique à travers l’identifiant permanent développé par l’Internet Engineering Task Force (IETF).

Ce mécanisme est particulièrement intéressant sur Internet où différentes personnes et applications convergent et effectuent des échanges liés à des objets spécifiques. Grâce à un identifiant non équivoque, on peut s’assurer que tous les intervenants se réfèrent au même contenu.

URN, URL et URI : les liens logiques

L’URN (Uniform Resource Name) présente des similitudes avec l’ »Uniform Resource Locator » (URL).

L’URN et l’URL sont deux catégories de « Uniform Resource Identifier ». Cet identifiant global a été conçu pour que chaque ressource (fichiers, entités…) puisse être identifiée et interagir avec un réseau tel qu’Internet.

Toutefois, l’URN et l’URL présentent des différences majeures :
– l’URN identifie une ressource de manière permanente,
– l’URL indique principalement le chemin d’accès à la ressource, qui peut changer au fil du temps, pour deux raisons. Premièrement, la ressource disponible sur un URL donné peut être                      modifiée. Cette dérive de contenu est très fréquente sur Internet. Deuxièmement, la ressource peut être déplacée sur un autre URL, et elle peut aussi être disponible sur plusieurs URL ou                  endroits en même temps. Ainsi, les URL ne sont souvent ni uniques ni permanents.

Les URL et les URN sont donc tous deux similaires dans leur conception mais ils servent des objectifs différents.

L’URN a été conçu pour être interopérable avec les systèmes d’identification standard existants comme l’ISSN (et aussi avec tout type de nouveau système standardisé). C’est la raison pour laquelle il possède des espaces de noms spécifiques pour chaque système d’identification, contrairement aux autres systèmes d’identification permanents. Ainsi, par exemple, le préfixe du DOI n’indique pas un système d’identification, mais bien une organisation qui attribue des identifiants DOI. Les URL (et URI) ne tiennent pas du tout compte des systèmes d’identification traditionnels. L’URN d’une ressource continue est basé sur l’ISSN de celle-ci, et dans l’espace de noms URN:ISSN, les règles ISSN sont appliquées. En revanche, l’URL de la page d’accueil d’une ressource continue ne fait généralement pas référence à son ISSN.

La structure d’un URN

L’URN est exprimé en utilisant la syntaxe d’URI :

URN:NID:NSS

Chaque URN se compose donc d’au moins trois parties :

– URN : Chaque URN commence par la spécification du schéma de l’URN.
– NID : il s’agit de l’identifiant de l’espace de noms enregistré auprès de l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority).
– NSS : c’est la chaîne spécifique à l’espace de noms (NSS), qui identifie ensuite précisément l’objet particulier.

L’ISSN exprimé comme URN

L’ISSN a été l’un des premiers identifiants bibliographiques à adopter le schéma URN pour être utilisé et exprimé de manière standardisée sur le Web.

Chaque ISSN peut donc être exprimé sous la forme d’un URN par la syntaxe suivante :
URN:ISSN:xxxx-xxxx
(où xxxx-xxxx est l’ISSN spécifique traduit en URN)

Exemple : URN:ISSN:1234-1231

Il est recommandé d’enregistrer l’URN:ISSN dans les métadonnées intégrées de la ressource mise à disposition sur le web, par exemple une revue en ligne. Dans un document HTML, il doit être saisi dans la section HEAD de la manière suivante :

– META NAME= »Identifier » SCHEME= »URN:ISSN » CONTENT= »1234-1231″

Résolution de l’URN:ISSN

Les URN peuvent être utilisés non seulement comme des « identifiants internet » mais aussi comme des « pointeurs actionnables » permettant aux machines ou aux humains de récupérer les ressources identifiées, ou les métadonnées pertinentes les décrivant, grâce à un mécanisme de résolution, c’est-à-dire un « résolveur ».

Le Centre international de l’ISSN a mis en place ce résolveur pour « URN:ISSN » à l’adresse https://urn.issn.org. La syntaxe à utiliser pour récupérer les métadonnées correspondant à un ISSN par l’intermédiaire de ce résolveur est la suivante :

https://urn.issn.org/URN:ISSN:xxxx-xxxx
(où xxxx-xxxx est l’ISSN visé).

Exemple :
https://urn.issn.org/URN:ISSN:2639-5983

Cette demande permettra de récupérer la notice ISSN correspondante disponible sur le Portail de l’ISSN (https://portal.issn.org), ainsi que l’URL (le cas échéant) pointant vers la ressource.

Documents de référence de l’Internet Engineering Task Force (IETF)

Namespace Registration for International Standard Serial Number (ISSN) et ISSN de liaison (ISSN-L) basé sur la norme ISO 3297:2007
https://www.iana.org/assignments/urn-formal/issn (révision de la version précédente de RFC 3044)
RFC 8254 : Uniform Resource Names (URNs)
https://tools.ietf.org/html/rfc8141.
(information complète sur les URN et les processus d’enregistrement des URN)

Contact

– Email : issnic@issn.org